banniere

Chloé Méhat Blog

Mères au foyer : comment reprendre une activité dans le digital ?

30 novembre 2019

alexander-dummer-UH-xs-FizTk-unsplash (3)

Pas question pour certaines mères au foyer de s’oublier. Elles sont nombreuses à vouloir retravailler une fois leurs enfants devenus autonomes. Mais après un temps d’inactivité plus ou moins long, la reconversion peut s’avérer compliquée.

L’idée de ce post m’est venue en discutant avec une copine sur Messenger. Nos vies ont bien changé depuis que nous sommes devenues mamans. Avec l’arrivée d’un deuxième, un papa qui part la moitié de l’année pour ses obligations professionnelles, quel métier lui permettrait d’avoir des horaires flexibles pour être à l’heure à la sortie d’école tout en travaillant de chez elle ? Pas un job sous payé comme de la mise sous plis ou du test produits, un vrai boulot épanouissant.

Voici quelques idées à piocher :

1 – Community Manager (CM) : le CM sous le statut de micro-entrepreneur reste accessible. Il a pour mission principale d’animer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun. Il peut travailler pour une marque, une association, un produit, un jeu… Apprendre par soi-même est envisageable mais il ne faut pas négliger les fondamentaux du job pour commencer à exercer. Une pratique assidue sera nécessaire pour entretenir ses acquis. Les programmes de formations : L’IMCI, LE CFPJ, l’IFOCOP, l’Ecole Française du Digital (gratuit).

2 – Rédactrice web : rédiger des articles optimisés pour le web peut être une solution, à condition d’avoir une bonne plume et un talent pour créer du contenu, sans oublier les bases du référencement.

3 – Traductrice : devenir traductrice indépendante exige évidemment d’avoir une certaine passion linguistique. Bilingue grâce à des parents de nationalités différentes, voyageuse compulsive ? La maîtrise de la grammaire et de l’orthographe des langues est impérative pour exercer ce métier.

4 – Conseillère voyage : proposer ou vendre des séjours au sein d’une agence ou en indépendante ! De nombreuses formations en ligne ou en agences existent.

5 – Lancer son e-commerce : le dropshipping constitue un excellent moyen de créer un site e-commerce sans stock et sans se soucier de l’expédition. Le guide 100§ français Dropizi.

D’autres bons plans à partager ?

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de