banniere

Chloé Méhat Blog

T’es au parfum de Bénédicte De Saint-Léon ? Peintre / Conseillère Jeunes

7 juin 2019

thumbnail_IMG_5170
thumbnail_IMG_5178

Béné c’est un phénomène ! Je l’ai rencontrée dans un bar en 2015. Pétillante, moderne, avec une vraie personnalité, je n’ai pas été vraiment étonnée quand elle m’a dit un jour : « A la base je suis peintre, c’est ma passion, je reprends et je vais exposer. »

Portrait

Née en Normandie, peintre autodidacte, Béné est attirée par le monde de l’Art depuis sa plus tendre enfance. Diplômée en infographie (ESAM – Section Publicité) et passionnée par la peinture, elle décide de fusionner ces deux mondes qui lui donnent carte blanche à l’imaginaire et la création.

J’ai tout de suite aimé son univers, son goût. Sur le coup, les toiles de Béné m’ont fait penser à Alizé Meurisse, une écrivaine artiste peintre aussi. Elle illustrait des albums des Babyshambles, Grace/Wasteland et Pete Doherty.

Mais Béné a un style unique. Elle vit dans le moment présent, son expression est instinctive. Parfois inspirée par des villes comme Londres ou Zürich, elle mélange différentes techniques : la photo, le collage, le dessin, la peinture acrylique ou au couteau. Et le résultat est bluffant, c’est puissant. En fait, j’aurais adoré que Béné soit ma prof d’arts plastiques.

En plus de cette activité de peintre, elle encadre aujourd’hui de jeunes collégiens à Nanterre. Elle a slashé…Elle nous dit tout.

Qu’est-ce qui pimente ta vie en ce moment ? Mes bébés, j’ai beaucoup d’envies… De me dire que tout est possible, à tous moments.

Une journée pétillante avec toi ? Une journée en mouvement ! Flâner dans Paris, découvrir des créateurs et partager des expériences avec les jeunes collégiens que j’encadre. Je les informe et je les aide à exprimer un projet dans un esprit neutre, bienveillant et positif. Le soir, je peux me rendre dans l’un des restaurants où mon travail est exposé ou bien je retape mon appartement.

Un coffret d’idées pour aller dans la bonne direction ? Se nourrir des gens qui vous accompagnent au quotidien et être à l’écoute de ses envies, de ses humeurs. Sortir, danser ! C’est une amie qui a pensé à moi pour ce job de « conseillère » à Nanterre. Après le départ de mes enfants, c’était un réel bonheur de retrouver des jeunes.

Ta recette qui tue, pour concilier vie pro et vie perso ? J’ai de la chance, mon travail est ma passion donc c’est assez simple de concilier les deux. Je n’ai pas spécialement de barrière, ma famille me soutient dans tous mes projets et les enfants sont grands maintenant donc je suis assez libre.

Ton temple de prédilection pour trouver l’inspiration ? Je m’en fou du moment que j’aime la personne qui m’accompagne.

Ton secret pour te sentir belle ? Etre bien dans ma tête et être bien coiffée ! Mes cheveux sont compliqués. Et aussi le temps, bien dormir c’est très important.

Féministe en herbe ou pas ? Oui Girl Power, je le deviens de plus en plus.

Un livre envoutant en ce moment ? Je suis très « histoires vraies »! L’affaire Bettencourt par exemple. Sinon « Je l’aimais » Gavalda et « Le Parfum » bien sûr de Patrick Süskind.

Tes notes de musique pour souffler ? Autant le classique que le reste…Le seul truc que je n’aime pas c’est le hard rock.

Un jardin d’eden pour décompresser ? La Baule.

Ta fragrance du moment ? Fidèle ou addict à plusieurs senteurs ? Zadig. Fidèle à celle du moment.

En ce moment tu songes à … Faire des expos dans des lieux publics atypiques type restaurants ou chez des particuliers qui ouvrent de très belles demeures et un concours, bientôt…

Des papillons dans le ventre pour qui ? Un aventurier, genre Mike Horn avec une faille. Un homme un peu blessé est plus intéressant. Il a forcément une sensibilité, une vulnérabilité. L’animal blessé ! Il est obligé d’être créatif pour développer une protection.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de